Bataille de Saint-Mihiel : Pershing et Patton Memory Days
Double libération de la Ville de Saint-Mihiel
Les festivités

Pour 2018, il a été décidé de reconstituer l’arrivée de nos libérateurs le 3ème week-end de septembre pour honorer la date historique du 13 septembre.

Le spectacle rendra hommage aux civils qui ont souffert et qui sont morts dans la poche du Saillant de Saint-Mihiel qui se situait entre Les Eparges et Pont à Mousson, à tous les soldats qui sont tombés pendant ces quatre années de guerre et lors de l’offensive des alliés en 1918.

La ville de Nantes, marraine de guerre de Saint-Mihiel et l’État du Massachusetts, qui ont contribué à la reconstruction de la ville, seront invités et associés à cet événement pour renouer ce lien fort.

Les élus et les habitants d’Enkenbach-Alsenborn, ville allemande de la Rhénanie Palatinat, jumelée avec Saint Mihiel, seront également invités.

Les trois maires de Saint-Mihiel, Nantes et Enkenbach se tiendront la main à l’inauguration de cette manifestation devant le monument aux morts afin de sceller la réconciliation franco-allemande et la paix retrouvée en Europe. Nous associerons toutes les personnalités présentes à ce geste d’amitié.

La ville va vivre pendant quatre jours des manifestations inoubliables :

  • Les rues seront interdites au stationnement et à la circulation.
  • Reconstitution historique de la libération de Saint-Mihiel le 13 septembre 1918 (attelages, char FT17, figurants…) le vendredi 14 septembre. Survol de la ville par des avions de cette époque.
  • Reconstitution historique de la libération de Saint-Mihiel le 1er septembre 1944 (Chars Sherman, Jeeps, Dodges, figurants…) le samedi 15 septembre
  • 300 « reconstituteurs » vont occuper l’espace urbain et paysager de la ville. Avec une photo d’époque sur grand format à côté de chacun des campements allemands, français ou américains. Des animations dynamiques, des occupations de maisons et de granges avec des militaires…
  • 10 compagnies de théâtre
  • 5 spectacles de rue
  • 10 groupes de musique jazz et musique militaire.
  • Scènes de joie, bal populaire (3 scènes : Sur deux places et dans une magnifique halle Baltard 1900 qui sera entièrement décorée et pavoisée aux couleurs des États Unis).
  • Reconstitution de la ville détruite par des projections géantes en 3 D sur plus de 20 murs d’images de 21 heures à 2 heures du matin. Grâce à un fonds exceptionnel de cartes postales et de photos, ces écrans géants représenteront l’évolution de la ville pendant les quatre années de guerre. Le samedi soir pendant la reconstitution de la libération de Saint-Mihiel en 1944, ces façades seront également animées.
  • Éclairage de mise en valeur de certaines façades en complément (une vingtaine).
  • Décors et décorations en ville.
  • Commerçants, habitants et bénévoles en costume d’époque.
  • Projection du film Wings qui retrace la bataille de Saint-Mihiel 4 fois sur les 4 jours.
  • La Compagnie Carabosse va éclairer et animer les rues pendant trois soirs.
  • En deuxième partie de soirée, à 22 heures lors des événements festifs, ces murs d’images vont raconter le riche passé de notre région.
  • L’orgue de l’abbatiale, possédant l’un plus beaux buffets d’Europe, devrait être restauré et inauguré ce week-end là, tout comme la cour du cloître qui est en travaux depuis 2016.
  • Une messe importante radiodiffusée est prévue dans l’église abbatiale suivie d’une grande cérémonie militaire devant le monument aux morts en présence d’officiels américains, allemands et français.
  • Présence de régiments français et américains (en attente de confirmation).
  • Un spectacle de clôture est prévu le dimanche soir.
  • Des concerts exceptionnels de musique classique sont en préparation avant et pendant cette manifestation dans le cadre du festival baroque de la ville de Saint-Mihiel (4ème édition).
memory days
Un peu d'histoire

Saint-Mihiel, ville martyre, a été occupée par les Allemands pendant les quatre années de la Première Guerre Mondiale. Ses 2 700 habitants ont servi de boucliers humains.

De 1914 à 1918, des milliers d’innocents sont tombés sous les obus et les balles, nos forêts regorgent de tranchées, d’abris, de sapes…

Saint-Mihiel, Apremont, Les Eparges, Flirey, etc… Nos forêts sont des cimetières à ciel ouvert, le Saillant de Saint-Mihiel est devenu une terre de mémoire, une terre de sang.

Le 13 septembre 1918, sous les ordres du Général Pershing, 216 000 Américains en première ligne, 200 000 hommes en réserve et 48 000 Français libèrent la ville et le Saillant de Saint-Mihiel. Sur les 7 000 Américains tombés pour la France, 4 153 soldats reposent au cimetière de Saint-Mihiel à Thiaucourt.

La ville a été libérée le 13 septembre 1918 par le 2ème corps de l’armée coloniale et l’armée américaine. À la fin de la guerre, plus de la moitié de la ville de Saint-Mihiel est détruite : 1 137 immeubles touchés, dont 512 maisons complètement détruites et 625 gravement endommagées.

La bataille du Saillant qui a précédé la libération de la ville était la première bataille de guerre dite moderne pour l’armée américaine et française (264 000 hommes).

Le Général Pershing s’entoure d’officiers très compétents dont fait partie le lieutenant-colonel George Patton, responsable de la 304ème brigade de blindés.

Saint-Mihiel renoue avec l’horreur de l’occupation et des déportations pendant les 4 années de la deuxième guerre mondiale. 26 ans après la Première Guerre mondiale, le 1er septembre 1944, le Général Patton libère à nouveau Saint-Mihiel et ses environs. Grâce à sa rapidité, il fait fuir les divisions allemandes de la Wehrmacht, dont la 3e Panzergrenadier division. La ville échappe de peu à une deuxième destruction et l’arrivée des Américains sauve la population d’un grand massacre.

Saint-Mihiel a abrité une base de l’OTAN jusqu’en 1960 et la ville vivait au rythme américain, les concerts de jazz animaient la cité.

Depuis 1970, la double libération de la ville de Saint-Mihiel est célébrée le second dimanche de septembre.  Cette célébration bien particulière est unique en France, elle rend hommage aux libérateurs de 1918 et de 1944.

 

La ville de Saint-Mihiel prépare depuis 2014 une manifestation de grande envergure pour fêter le centenaire de la libération de la ville et du Saillant de Saint-Mihiel.

Ce spectacle urbain aura lieu du 13 au 16 septembre 2018, aux dates historiques de la bataille du Saillant de Saint-Mihiel.